Dernière minute: manifestation ce vendredi 18 mai à 18h devant l’Office des Etrangers

Ce jeudi 17 mai 2018, Mawda, une petite fille de 3 ans d’origine kurde a été tuée par les balles de la police belge. Celle-ci ayant fait un usage totalement disproportionné de la force en ouvrant le feu de manière aveugle sur une camionnette transportant des migrants. 

Le Ministre de l’Intérieur Jan Jambon et le Secrétaire d’Etat Théo Francken sont les responsables politiques et idéologiques de ce meurtre. A ce titre nous exigeons leur démission immédiate.

Il y a vingt ans, Semira Adamu a été assassinée par une politique d’asile et de migration cynique et mortifère. Louis Tobback, ministre de l’intérieur en charge de ces politiques à l’époque, avait démissionné.

Depuis quelques mois, des associations et des militants se réunissent pour marquer ce vingtième anniversaire en clamant : « Ils ont tué une femme, pas son combat ».

Hier, une petite fille kurde de trois ans a été tuée par une balle tirée par la police dans le cadre des même politiques cyniques et mortifères.

Parce qu’il ne s’agit « que » de migrants pour lesquels le gouvernement n’a aucune considération humaine, la police s’autorise à tirer à balles réelles sur un véhicule contenant une vingtaine de personne dont des enfants.

La coordination Semira Adamu 2018 appelle à rejoindre le rassemblement de ce jour à 18h devant l’Office des étrangers pour exiger Le Ministre de l’Intérieur Jan Jambon et le Secrétaire d’Etat Théo Francken sont les responsables politiques et idéologiques de ce meurtre. A ce titre, nous exigeons leur démission immédiate! 

mai 18, 2018